Parcours d’auto-entrepreneur : Pablo Ordas

Il est coutumier de cet exercice mais Pablo Ordas est souvent de l’autre côté du micro. En effet, cet auto-entrepreneur allie plusieurs casquettes… On va découvrir cet amoureux du travail bien fait au long de cet interview.

Est-ce que tu peux te présenter?

Je m’appelle Pablo Ordas, j’ai 24 ans. Je suis originaire et vis actuellement à Anglet.

Pablo ordas
Pablo Ordas

Quel est ton parcours universitaire?

J’ai fait un DUT informatique à Anglet suivi d’une licence pro multimédia, toujours à Anglet. Ensuite, j’ai suivi une formation supérieure d’Ingéniérie Numérique et de Management délivrant un titre de Chef de projet (Bac +5).

Depuis combien de temps es-tu auto-entrepreneur ? Quel(s) est/sont ton/tes domaine(s) d’activité(s) ?

Je suis auto-entrepreneur depuis un an. Mes domaines d’activités sont divers et variés. Il y a de la photo, la vidéo, le développement web et de la rédaction pour les sites internet que je développe.

Victoire de Bayonne contre Montpellier
Photo prise par Pablo au match de Bayonne contre Montpellier

Est-ce que tu es auto-entrepreneur à temps plein?

Non, je suis aussi journaliste indépendant pour plusieurs médias en parallèle de mon activité d’auto-entrepreneur.

Qu’est ce que tu aimes dans ce statut? Et quels sont les inconvénients?

Je suis mon propre patron, je traite en direct avec les clients, j’organise mon emploi du temps comme je le souhaite. Ça me permet de travailler sur différents secteurs en même temps. Au niveau des inconvénients, je dirais que c’est moins stable que lorsqu’on est sous contrat, les revenus fluctuent en fonction du travail que l’on a.

Pourquoi s’être lancé dans l’auto-entreprenariat ?

J’avais envie de m’installer à mon compte pour tenter l’expérience et voir si je pouvais m’en sortir tout seul. Je voulais aussi gérer mon emploi du temps et concilier mon travail et ma passion.

Quels sont les pièges à éviter lorsqu’on est auto-entrepreneur?

Au début, on veut tout accepter, et c’est normal ! Il faut juste être capable de respecter les délais demandés par les clients.

Est-ce que pour toi l’auto-entreprise est une étape avant la création d’une « vrai entreprise » (EURL ou SASU par exemple)?

Oui ça peut l’être, surtout si tu rencontres du monde sur plusieurs projets avec lesquels tu t’associes après. Après, je ne pense pas que ce soit non plus une obligation.

D’un point de vue extérieur, créer et gérer son auto-entreprise implique beaucoup de tâches administratives, est-ce vraiment le cas?

Non, la comptabilité est simplifiée, les déclarations le sont aussi. Il y a quelques documents à remplir à la création et ensuite on peut vraiment se concentrer sur le cœur du travail.

Quels conseils donnerais tu à une personne qui hésite ou qui a peur de se lancer ?

Des organismes sont là pour aider dans la création. Les démarches pour se lancer ne sont pas si compliquées que ça, même moi j’ai réussi. (rires)

Quels sont tes projets pour l’année prochaine ?

Continuer à développer mon activité. Essayer de développer plus la partie vidéo de mon entreprise. Continuer à développer la vente de photos via une boutique en ligne. Aussi, continuer à développer mes connaissances dans le domaine du développement web.

Vidéo réalisé par Pablo lors d’un avant-match de l’Aviron Bayonnais

Une citation pour résumer ton activité

« La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer. »


Merci Pablo pour ton temps et tes conseils. En tout cas, on te souhaite que du positif pour la suite. Si vous souhaitez collaborer avec ce profil complet et admirer l’étendue de son travail, je vous laisse ses coordonnées.

Facebook | Instagram | pabloordasphoto.com/

On se retrouve la semaine prochaine pour un autre parcours d’auto-entrepreneur.

Prenez soin de vous.

Une question ? Une remarque ? Faites le moi savoir.

contact@baptisteprieto.fr | https://www.linkedin.com/in/baptiste-prieto/