Categories:

Le statut de Freelance

Freelance signifie travailleur indépendant. C’est un terme générique qui permet de ne pas détailler son statut juridique. En effet, toutes les personnes se désignant comme Freelance n’ont pas toutes le même statut juridique. Il est possible de travailler en son nom propre (auto-entreprise) ou en société unipersonnelle (SASU ou EURL).

Le statut juridique que j’ai choisi est l’auto-entreprise, elle permet un traitement simplifié de sa comptabilité et du paiement des cotisations fiscales et des charges sociales. Aussi, grâce à ce statut vous pouvez bénéficier de la franchise de base TVA.

Franchise de base TVA

Si votre environnement concurrentiel et si votre activité n’est pas exclue de cette franchise vous pouvez en bénéficier.

Elle permet de facturer vos prestations sans y ajouter la TVA, en appliquant sur vos devis et facture la mention suivante : TVA non applicable, article 293B du CGI.

A contrario, les achats de matières premières ou/et de fournitures doivent se faire avec la TVA.

Au niveau administratif, cela supprime aussi le traitement comptable de la TVA. OUF, pas de TVA à gérer.

Pour le métier de Freelance web, c’est très adapté. Cela permet d’être compétitif sur les prix proposés au client. Le besoin de fournitures n’étant pas important il n’y a pas le besoin d’être assujetti à la TVA.

Plus d’informations sur la franchise de base TVA sur le site du gouvernement : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F21746

Pas de revenus, pas de charges

Tous les mois ou tous les 3 mois, l’auto-entrepreneur (selon son choix à la création) se rend sur son espace : autoentrepreneur.urssaf. Il déclare son chiffre d’affaires et ses cotisations sont calculées par rapport à son activité.

Grâce au régime micro-social, l’auto-entrepreneur ne paie pas de cotisations s’il ne déclare pas de chiffres d’affaires. Les cotisations sont calculées selon le tableau ci après :

Cotisations et contributions sociales de l’auto-entrepreneur

Ce tableau est aussi issu du site du gouvernement : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F2326

Les bonus du statut de Freelance

Pas de document comptable à produire. Le compte de résultat ainsi que le bilan ne sont pas à produire lorsqu’on possède une auto-entreprise. La déclaration mensuelle ou trimestrielle suffit. On économise aussi sur ce plan là en n’ayant pas besoin de solliciter un expert comptable.

Pour conclure

Freelance est un terme générique sous lequel se cache souvent une auto-entreprise. Cette forme juridique permet de se concentrer presque uniquement sur son activité tant la charge de travail administrative est faible.

Selon moi, ce statut permet de tester son potentiel d’activité, de sonder le marché. La création, la modification et la suppression d’une auto-entreprise ne sont pas payantes. L’Etat par le biais de l’ACRE réduit les charges de l’auto-entrepreneur lors de la première année.

A temps plein ou à coté de votre activité principale. N’hésitez plus, tentez l’expérience.

Je vais publier sur mon site des interviews d’auto-entrepreneurs qui m’entourent afin de voir avec eux leur vision de ce statut juridique et de leurs activités en général. Cela permettra aussi je l’espère de faire connaitre des talents qui ne seront jamais assez reconnus à mon goût.

Prenez soin de vous.

Une question ? Une remarque ? Faites le moi savoir.

contact@baptisteprieto.fr | https://www.linkedin.com/in/baptiste-prieto/